Un organisme au service de personnes exceptionnelles

La santé des personnes trisomiques en Estrie


Les enfants trisomiques méritaient et méritent d'avoir une meilleure qualité de vie. C'est pourquoi un pédiatre de Sherbrooke, le docteur Serge Thérien s'est penché sur la question de leur santé et a orienté ses recherches vers la médecine dite non traditionnelle.

Concernant le point de vue médical, la prise en charge est faite au niveau curatif, préventif et promotionnel de santé. Le contrôle à propos des problèmes de peau, des infections récurrentes (entre autres respiratoires), de la croissance et du développement psychomoteur et intellectuel est remarquable en Estrie et se compare très avantageusement à toute autre région du Québec.

Problèmes de peau :
Il n'y a qu'à regarder le calendrier canadien du syndrome de Down pour s'apercevoir de la différence très importante.

Infections récurrentes :
Les infections sont tenues à leur minimum et la prise d'antibiotiques est de beaucoup diminuée. Les hospitalisations sont rares.

Croissance physique :
La croissance physique est maintenue le plus possible dans le créneau de la normalité, les enfants étant comparés avec des courbes de taille et de poids standards sans prendre les courbes spéciales de la trisomie 21. Le but est de les comparer le plus longtemps possible à la norme des enfants dits normaux.

Développement intellectuel :
Il n'y a qu'à regarder le comportement des enfants, l'éclat de leurs regards, leurs sourires, leurs remarques verbales, etc.

La trisomie 21 étant une maladie d'accumulation (thésaurisation) :
Les jeunes en Estrie ne manifestent pas d'accumulation de substances et de toxines au niveau des joues, au niveau de la langue, au niveau de l'abdomen ou du foie en bas âge. Ils ressemblent plus à leur famille qu'au schéma usuel de la trisomie 21. Il n'y a qu'à regarder les photos pour s'en convaincre. De plus la langue demeure moins large et surtout moins épaisse. Il est sûr que les capacités de parler sont beaucoup plus favorisées.

Le processus de vieillissement est ralenti. Le système immunitaire étant optimalisé, il n’est pas nécessaire d’envisager des vaccinations spéciales pour les enfants avec trisomie 21. Les visites de contrôle et les prises de sang, en particulier la glande thyroïde, sont à évaluer selon l'évolution de l'enfant, sa croissance et les commentaires que les parents peuvent faire sur le quotidien.

Nous sommes présentement rendus à la troisième vague concernant le traitement curatif, préventif et promotionnel en Estrie. Les personnes les plus âgées se souviennent qu'un traitement avec méga-vitaminothérapie a d'abord été institué.

Par la suite ceci a été changé pour une approche avec homéopathie, oligothérapie, sels biochimiques Schuessler et acides gras essentiels.

La troisième vague consiste maintenant en une approche avec l'homéotoxicologie. Il s'agit d'une approche effectuant la fusion entre la médecine traditionnelle et l'homéopathie. Les bienfaits des deux approches mises ensemble sont remarquables.

Par cette méthode, il est possible non seulement de relancer le niveau métabolique des cellules comme ceci avait été fait avec l'oligothérapie (produits Labcatal) mais aussi de drainer et de détoxifier chaque cellule du corps, qu'elle fasse partie du foie, du cerveau, de la langue ou de la peau.

Le traitement est facile, il s'agit de prendre des gouttes une seule fois par jour. Deux formules sont alternées d'une journée à l'autre. De plus, l'enfant reçoit de la compagnie Sisu le produit Oméga+ qui contient des acides gras essentiels Oméga 3 et Oméga 6. En effet, dans la trisomie 21, il y a un manque d'acides gras essentiels qui constitue un peu la fontaine de Jouvence de la personne humaine. Lorsque ces acides gras sont absents, il y a un processus de vieillissement accéléré non seulement dans la peau mais dans tout le corps y compris le cerveau.


Lorsqu'une personne atteinte de trisomie 21 décède vers l'âge de 50 ans, lors de l'autopsie, des signes de la maladie d'Alzheimer sont déjà remarquées au niveau du cerveau. Les acides gras essentiels contribuent à diminuer le vieillissement prématuré et l'accumulation d'antioxydants qui est néfaste au bon fonctionnement des cellules. En outre, l'homéotoxicologie contribue aussi à limiter l'accumulation des antioxydants partout dans le corps.

Grâce à une expérimentation de l'Association du syndrome de Down, une approche partielle avec l'oligothérapie, à savoir cuivre-or-argent (une mesurette, deux fois par semaine) est quand même nécessaire pour éviter la venue d’infections trop fréquentes, surtout en périodes d'automne et d'hiver.

Il est encore important que l'Association du syndrome de Down puisse continuer de parler de la trisomie 21 dans les écoles, dans les services de garde, dans les centres commerciaux, dans les réunions communautaires, etc. pour contribuer à l'acceptation des personnes atteinte de la trisomie 21 par la population en générale. De plus, la divulgation des résultats obtenus jusqu’à maintenant contribue à la prise de conscience populaire que même dans une maladie chronique, lorsqu'il y a une approche globale tournée vers la santé et qui ne se ferme pas aux autres approches complémentaires, des miracles ou presque peuvent être accomplis.

Le prochain développement dans le domaine de la santé, la prochaine vague ne sera probablement pas nutritionnelle avec suppléments. Des recherches cliniques sont présentement effectuées avec les sons « binauraux », le rythme et la musicothérapie afin de trouver les fréquences d'ondes nécessaires au bon fonctionnement du cerveau des enfants avec autisme et dysphasie. Lorsque ces travaux de recherche seront complétés, les prochaines personnes qui bénéficieront de cette approche seront celles atteintes de trisomie 21.

Le but ultime dans tout cela est que la personne avec trisomie 21 soit autonome ou presque, qu'elle puisse quitter le domicile familial pour s'en aller en appartement privé, cohabitant avec une ou deux personnes, et pouvant être visitée une fois par semaine par un travailleur social ou un éducateur spécialisé. Je sais ce qu'est la hantise des parents pour le futur de leur enfant ou de leur adolescent. Il faut garder la vision sur le but à atteindre. Nous nous y approchons à pas de géant.

Selon Serge Thérien, pédiatre

Mise à jour en approche médicale et globale pour la trisomie 21


Voici maintenant des informations qui ont été distribuées au moins à tous les pédiatres du Québec concernant la trisomie 21. Il y a d'abord un texte concernant la prise en charge dans les bureaux de médecin des personnes qui ont une trisomie 21 et par la suite un tableau récapitulatif. Ce document est le fruit de l'expérience de Madame Gloria Jeliu, pédiatre émérite, et a été résumé par Madame Christiane Charette elle-même aussi pédiatre. Le tout sera par la suite commenté et appliqué à la situation actuelle en Estrie par rapport à l'Association du Syndrome de Down. Le docteur Serge Thérien fera le commentaire.


Nom du fichier Type de fichier Taille du fichier
Fiche préparatoire à la visite pdf 27 ko
Programme d'oligo pdf 224 ko
Progamme d'oligo (outre mer) pdf 23 ko